Stationner un scooter électrique à Paris : la réglementation

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

De plus en plus de Parisiens adoptent le scooter électrique pour leurs trajets quotidiens, face aux nombreux avantages offerts par ce moyen de transport écologique et économique. Toutefois, avant de se lancer dans Paris avec son véhicule, il est indispensable de connaître un minimum la réglementation en vigueur, notamment en matière de stationnement. Après de nombreux abus, les tolérances jadis acceptées n’ont plus nécessairement cours aujourd’hui, et en tant que propriétaire d’un scooter électrique, il est important de connaître ses obligations à ce sujet. Faisons un tour d’horizon de la réglementation sur le stationnement à Paris.

Stationner un scooter électrique à Paris : ce qu’il faut savoir

La loi est claire sur le sujet du stationnement, à travers l’article R. 417-10 du Code de la route : le stationnement d’un scooter électrique est interdit sur les couloirs réservés aux piétons. Cela inclut donc les trottoirs, les passages et toute autre piste réservée à la circulation des piétons. Néanmoins, les Parisiens ont pris l’habitude d’une certaine tolérance à ce sujet, tant que le véhicule à l’arrêt ou en stationnement ne gêne pas.

Malgré tout, les contrôles tendent à se durcir. Désormais, l’amende de 35 euros pour stationnement gênant ou de 135 euros pour stationnement dangereux est de plus en plus appliquée. De même que la mise en fourrière du scooter électrique.

N’oublions pas non plus que les deux-roues électriques sont soumis aux mêmes interdictions que tous les véhicules, notamment :

  • sur une place pour personnes handicapées ;
  • sur un passage de bus ;
  • devant une borne incendie.

Stationner un scooter électrique à Paris : où aller ?

Que l’on possède un scooter électrique ou une voiture, les places de stationnement à Paris sont rares et font l’objet de toutes les convoitises. Pour autant, il existe des solutions pour les propriétaires.

  • Toutes les places libres sont gratuites

Dans Paris, les places de stationnement libres sont toutes gratuites pour les usagers qui roulent à motos ou scooters. Bien entendu, cela n’enlève en rien la rareté de ces dernières et la contrainte de devoir en trouver une.

Attention toutefois, car ces places gratuites sont peut-être amenées à disparaître dans les prochains mois. La mairie de Paris envisagerait en effet de rendre le stationnement payant pour les deux-roues, y compris électriques, afin de développer des solutions alternatives (parkings souterrains, etc.).

  • Les parkings dédiés aux deux-roues

Certaines zones de Paris proposent des parkings dédiés aux deux-roues, et donc aux scooters électriques. Néanmoins, le stationnement n’y est pas gratuit. Les propriétaires de scooters sont donc soumis à la même politique tarifaire que les voitures.

  • Les parkings privés

De plus en plus de sociétés privées font du stationnement à Paris un véritable business. Accessibles sur des plateformes en ligne, à l’image d’autres secteurs comme la location de vacances, elles permettent aux propriétaires de scooters électriques de trouver facilement une place pour se garer, et à moindre coût. Certains particuliers louent d’ailleurs eux-mêmes les emplacements qu’ils n’utilisent pas, en passant des annonces sur les réseaux sociaux ou sur d’autres espaces dédiés.

Vous n’êtes pas passé à l’électrique ? Si vous le souhaitez, renseignez vous sur nos modèles de scooter ou moto électrique et réservez votre essai gratuit pour vous faire votre propre idée !

Ressources complémentaires : actualités e-mobilité

Ressources complémentaires : actualités e-mobilité