Moto cross électrique : des modèles Super motard pour allier cross et route

A l’origine, le Super motard est un sport de glisse né aux États-Unis dans les années soixante-dix. Puis la discipline s’est exportée en Europe. Un Championnat réservé à la moto cross électrique a failli voir le jour. Un projet qui se concrétisera certainement dans un futur proche et accélérera les ventes de motos électriques répondant à la définition Super motard.

Les courses de Super motard originelles se disputaient sur un circuit mixte comprenant du bitume et de la terre. Les ¾ du tracé étaient goudronnés et le reste se composait de terre battue. La formule présente plusieurs avantages. D’abord, les pilotes s’amusent parce que les motos glissent. D’autre part, les spectateurs adorent les dérapages ainsi que les nuages de terre que projettent les bolides derrière leurs roues. Ensuite, le Super motard coûte moins cher que d’autres disciplines. La précision du pilotage comble partiellement le déficit de préparation de ceux qui possèdent plus de talent que de budget. Tous les spectateurs et membres de teams qui assistent à des roulages ou à des courses de Super motard en repartent enchantés.

Soulignons par ailleurs que le couple et la disponibilité immédiate d’un motocross électrique la rendent particulièrement adaptée à cette discipline.

Pourquoi s’intéresser à une moto cross électrique Super motard ?

Des machines séduisantes

L’aspect visuel des motos de Super motard a contribué à exciter la curiosité du public. Lorsque les courses sont arrivées en Europe, les pilotes ainsi que leurs préparateurs ont délaissé les motos short-track utilisées outre Atlantique. Ils ont préféré engager des machines d’enduro et de moto cross mieux connues et plus populaires sur le vieux continent.

Des jantes de 17 pouces, l’ajout de pièces spectaculaires comme un kit de frein surdimensionné, des pneus sport ont suscité des vocations. Sans oublier des kits décoration directement inspirés de la compétition. Au départ, le bruit sauvage des moteurs monocylindres de cross à l’échappement libéré et décomplexé s’intégrait dans le concept. Mais les temps changent. Les motards pratiquant leur passion ne supportant plus l’hostilité des riverains face aux nuisances sonores des moteurs thermiques, le marché s’est largement ouvert à l’électrique.

Sans nuire naturellement aux qualités de base des machines destinées au Super motard. Les moto cross électriques typées Super motard correspondent parfaitement à ce qu’attend un adepte de cette discipline. Elles se révèlent légères, très maniables, généreuses en sensations de pilotage, agressives et amusantes.

Des conducteurs valorisés

La télévision a favorisé la popularité du Super motard. Les aspects spectaculaires de la discipline ont retenu l’attention des diffuseurs d’images qui ont volontiers relayé des compétitions. D’autant que des pilotes français s’y sont mis en évidence, à commencer par les frères Stéphane et Boris Chambon, vainqueurs de nombreuses courses et collectionneurs de titres.

Aujourd’hui encore, de nombreux pilotes de vitesse s’entraînent en Super motard et mettent cet aspect de leur préparation en évidence. Car rouler sur la terre, c’est progresser dans la maîtrise de la glisse, trouver où se situe la limite de l’adhérence, réagir au mieux au moment où le pilote la dépasse. Un pilote aime par définition tout ce qui va vite avec un moteur et procure des sensations grâce à la poignée de gaz et au frein ! Et quand l’arrière ou l’avant décrocheront pendant une course de vitesse ou d’endurance, le pilote habitué au Super motard sera moins surpris que celui qui a obstinément refusé de s’y entraîner. Ce n’est pas pour rien que des champions reconnus tels Valentino Rossi, Marc Marquez ou Aleix Espargaro tournent hors saison sur des motos dérivées du motocross.

Le conducteur d’une moto Super motard roule donc avec une machine qu’utilisent volontiers ses champions préférés.

En outre, la moto cross électrique Super motard constitue une alternative intéressante au conducteur sportif qui mûrit mentalement. Plus besoin d’affoler les radars avec une bête de vitesse pure proche des motos de circuit. Vous pouvez éprouver des sensations avec une moto cross électrique Super motard. Surtout si vous maîtrisez le wheeling et la glisse. Votre permis de conduire ne se transformera plus en peau de chagrin. Votre banquier vous sera reconnaissant de ne pas vous ruiner en PV. Et votre conjoint(e) vous saura gré de ne pas l’effrayer si vous l’amenez souvent comme passagère.

Avec votre nouvelle moto cross électrique Super motard, vous allierez préoccupation de l’environnement, plaisir et respect plus facile du Code de la route.

La moto cross électrique Super motard, un concept abouti !

Au début de l’année 2016, un promoteur d’événements propose d’organiser un championnat de Super motard sur 6 courses. Particularité, il se disputera avec des moto cross électriques. En outre, les épreuves se dérouleront en ville, une peu comme les courses de Formula e. Les collectivités locales ne s’y opposeront pas puisque les moto cross électriques n’émettent pas de CO2. D’ailleurs, plusieurs grandes villes sont pressenties dont Nice, Nantes, Bordeaux, Toulouse, Strasbourg, Aix en Porvence ou Metz et Marseille.

La Fédération Française de Motocyclisme manifeste son intérêt pour le projet. Elle réunit à Paris les acteurs pressentis afin de finaliser l’idée. Le promoteur et des constructeurs représentatifs sur le marché de la moto cross électrique feront part de leur volonté de s’associer au championnat. Parmi eux Zero Motorcycles et des acteurs historiques du monde du motocross.

Les motocross électriques intéressent la Fédération Française de Motocyclisme

Dans la foulée de la réunion parisienne, la Fédération Française de Motocyclisme organise une conférence de presse à Monaco. Elle y annonce la première édition du championnat Super motard réservé aux motocross électriques pour 2017. Zero et deux autres constructeurs présentent les motos qu’ils comptent engager. Ce sont des machines de série dont les versions course recevront des protège-mains, un sabot récupérateur de fluides, des repose-pieds spécifiques, un maître-cylindre de frein adapté à la compétition, une mousse de guidon et un kit décoration aux couleurs du promoteur des courses. Tout le monde se réjouit de la promotion que le championnat amènera aux marques engagées ainsi qu’à la moto électrique en général. D’autant que d’autres constructeurs rejoindront vraisemblablement ceux qui ont tout de suite répondu présents.

Hélas, le projet sera reporté. Non à cause du promoteur, de la Fédération Française de Motocyclisme ni des constructeurs, mais de collectivités locales. Après l’attentat du 14 juillet 2016 à Nice, plusieurs villes pressenties ont préféré différer l’accueil des courses à des années ultérieures.

Espérons que le championnat renaisse le plus rapidement possible. Il participera sans nul doute à la promotion d’un championnat de Super motard avec des motocross électriques. Comme à la valorisation de la mobilité électrique.

Une motocross électrique de Super motard exceptionnelle

Avec des roues de 17 pouces, le modèle enduro Zero FX se mue en Super motard FXS (oui, S comme Super motard bien sûr). Une machine vive, fun, insolente de maniabilité et de performances.

Dès que le conducteur la prend en main, les sensations l’enthousiasment. La Zero FXS ne fait pas de bruit, n’inflige ni à-coups ni caprices de ralenti. C’est une électrique ! Par contre, elle réserve des tas de bonnes surprises. Elle accélère fort dès le mode éco, et encore plus si l’utilisateur sélectionne le mode sport. Là, elle se montre carrément impressionnante. Le freinage se révèle efficace, à la hauteur des performances. Le tableau de bord est complet. Belle, agréable, elle permet d’accueillir une passagère ou un passager. Ajoutons à cela qu’elle se conduit avec le permis B pour appuyer le constat que nous nous trouvons en présence d’un véritable joyau. Elle représente certes un investissement, mais ensuite, son coût au kilomètre se limite à un cent. De quoi retrouver le sourire en compagnie de cette preuve que moto cross électrique et Super motard sont des mots qui vont très bien ensemble.

Les caractéristiques de la ZERO FXS :

  • Équivalent 125 cc 
  • Vitesse : 137 km/h
  • Puissance : 44 ch
  • Autonomie : 161 km (en ville)
  • Poids : 133 kg
  • Temps de recharge : de 3 H 30 (avec chargeur spécifique) à 9 H.
  • Prix : 12 890 €

Vous n’êtes pas passé à l’électrique ? Si vous le souhaitez, renseignez vous sur nos modèles de moto électrique Zero Motorcycles et réservez votre essai gratuit pour vous faire votre propre idée !