Voyager en deux-roues électrique

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Contrairement aux idées reçues, il est tout à fait possible de partir en vacances ou de voyager avec un deux-roues électrique, notamment la moto. Néanmoins, la faible autonomie d’une moto électrique, contrairement à un modèle thermique, peut susciter un certain nombre d’interrogations.

En l’occurrence partir en voyage avec un véhicule électrique implique une certaine organisation. En outre, la fréquence de recharge dépend également du deux-roues utilisé. En effet, un scooter électrique offre une autonomie plus restreinte qu’une moto (entre 50 à 80 km pour le scooter contre environ 250 km pour une moto électrique).

Alors, comment anticiper ses besoins énergétiques et trouver une borne de recharge ? Nous vous expliquons tout.

Maîtriser l’autonomie de son deux-roues électrique

L’autonomie d’une batterie est variable selon le modèle de deux-roues. À savoir qu’une batterie fixe (plus grosse et non amovible) offre une plus grande autonomie qu’une batterie amovible.

De plus, l’autonomie d’un deux-roues électrique est impactée par la puissance du moteur. En effet, plus il est puissant et plus il consomme. Cela étant dit, le modèle de batterie utilisé est choisi par le fabricant en corrélation avec la puissance du moteur.

Enfin, le style de conduite peut réduire ou augmenter la longévité de la batterie, une conduite nerveuse étant plus consommatrice.

Ainsi, il est indispensable de connaître le nombre moyen de kilomètres parcourus avec une recharge pleine afin d’être en mesure d’ajuster son itinéraire à sa consommation.

Définir son itinéraire en fonction des bornes de recharge

Voyager avec un véhicule électrique implique d’adapter son trajet en fonction des bornes de recharge. Mais bien avant, il convient d’identifier sa destination et le nombre de kilomètres à parcourir afin de déterminer le nombre de recharges nécessaire pour arriver à bon port.

En fonction de l’autonomie moyenne du deux-roues précédemment déterminée, il va ensuite falloir trouver des bornes de recharge à proximité. Pour cela, il existe des applications développées à cette fin et qui permettent de trouver les bornes de recharge publiques, comme IZIVIA, Happ-e ou ChargeMap.

Trouver des bornes de recharge avec une application dédiée

L’avantage d’utiliser une application dédiée est qu’elle facilite le travail de recherche. En effet, il suffit d’indiquer le point de départ, la destination et l’autonomie de son véhicule. Grâce aux données renseignées, l’application propose un itinéraire recommandé.

En outre, la plupart des applications récupèrent les données en temps réel. C’est-à-dire qu’elles sont capables de renseigner le conducteur d’un éventuel dysfonctionnement de la borne ainsi que de sa disponibilité.

Bon à savoir, le réseau de bornes publiques ne cesse de s’accroître en France. Aujourd’hui, il existe plus de 30 000 bornes sur le territoire national. En outre, de nombreux établissements d’accueil installent désormais des bornes de recharge, comme les hôtels, les gîtes ainsi que certains campings. Certains parkings des grands magasins, à l’instar d’Auchan ou Leclerc, peuvent également disposer de ce type de service.

Enfin, précisons qu’il est désormais possible de payer les recharges grâce aux applications sur smartphone. En effet, peu de bornes acceptent les paiements par carte bancaire puisqu’elles fonctionnent principalement sur un système d’abonnement (gratuit ou payant). Il est également possible d’acheter un pass de recharge, comme le pass IZIVIA (15 euros et sans obligation d’abonnement) qui donne accès à la quasi-totalité des bornes publiques.

Vous n’êtes pas passé à l’électrique ? Si vous le souhaitez, renseignez vous sur nos modèles de scooter ou moto électrique et réservez votre essai gratuit pour vous faire votre propre idée !

Ressources complémentaires : actualités e-mobilité

Ressources complémentaires : actualités e-mobilité