Les deux roues électriques sont-ils soumis à un contrôle technique obligatoire ?

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Le contrôle technique d’un véhicule consiste en un examen approfondi visant à s’assurer que le véhicule respecte les normes de pollution, mais qu’il est également en état de circuler sur la voie publique et qu’il ne présente aucune défaillance pouvant mettre en danger le conducteur ou les tiers.
Les deux roues électriques sont-ils soumis à un contrôle technique obligatoire ?

Obligatoire tous les deux ans pour les véhicules particuliers et tous les ans pour les véhicules professionnels, passer son contrôle technique est un moment généralement stressant pour les propriétaires d’une voiture. Jusque-là, les deux roues n’étaient pas concernés par l’obligation de passer un contrôle technique.

Mauvaise nouvelle, dès 2022, l’ensemble des deux-roues motorisés, y compris les modèles électriques, seront soumis au contrôle technique afin de réduire les risques d’accident.

Découvrons ensemble la mise en pratique de ce changement significatif pour les utilisateurs de scooters ou motos électriques.

Contrôle technique pour les deux roues électriques, une directive européenne

L’Union européenne a publié une directive imposant dès 2022 la mise en place d’un contrôle technique pour l’ensemble des motos et scooters à deux ou trois roues (thermiques et électriques). Basé sur le même principe que celui mis en place pour les voitures et les utilitaires légers, il a pour but de réduire le nombre d’accidents de circulation en deux roues liés au mauvais entretien du véhicule.

Cette mesure n’est cependant pas aussi soudaine qu’on pourrait le croire. En effet, l’annonce de cette obligation a été faite en 2017 et la disposition est déjà entrée en vigueur dans la plupart des pays de l’Union européenne depuis 2020. La France avait obtenu un délai de deux ans avant une mise en place effective.

Contrôle technique pour les deux roues électriques, qui est concerné ?

L’instauration du contrôle technique pour les véhicules deux roues (r)entrera donc en vigueur en France dès le 1er janvier 2022.

Cependant, tous les deux roues électriques ne seront pas concernés. La mesure s’applique uniquement aux véhicules à partir de 125 cm3 (ou équivalent pour les véhicules électriques) et ayant effectué 1000 km depuis leur achat. Ensuite, les contrôles techniques suivants doivent être effectués tous les 3000 km.

Contrôle technique pour les deux roues électriques, sur quoi portera-t-il ?

Le contrôle technique pour un deux roues électrique sera identique à celui déjà obligatoire depuis 1992 pour les voitures. Il consistera en la vérification de nombreux points de contrôle liés à la sécurité, comme l’usure du système de freinage, l’état des pneus, le bon fonctionnement des feux, le diagnostic du moteur électrique, etc., exceptée la pollution puisque les deux roues électriques ne rejettent aucun gaz d’échappement.

Contrôle technique pour les deux roues électriques, combien coutera-t-il ?

Pour le moment, toutes les conditions de mise en œuvre ne sont pas encore connues. Ainsi, les tarifs qui seront appliqués pour cette nouvelle procédure sont encore un mystère, tout comme les conditions engendrant une contre-visite et le délai pour l’effectuer. Cependant, il est fort à parier que celles-ci devaient être quasiment identiques aux conditions en place pour les voitures.

À noter que le contrôle technique sera également obligatoire pour pouvoir revendre sa moto ou son scooter électrique.

Vous n’êtes pas passé à l’électrique ? Si vous le souhaitez, renseignez vous sur nos modèles de scooter ou moto électrique et réservez votre essai gratuit pour vous faire votre propre idée !

Télécharger le livre blanc

Accès rapide

Guides et conseils

Les Avantages de l'électrique

Actualités électrique par véhicule

Ressources complémentaires : actualités e-mobilité

Ressources complémentaires : actualités e-mobilité

Contact
  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.