Quelles précautions pour rouler l’été en scooter électrique ?

Facebook
Twitter
LinkedIn
À l'heure où la France s'apprête à connaître une sécheresse record, rouler en deux-roues et en toute sécurité peut vite s'avérer compliqué, surtout dans l'air étouffant de la ville. Si nous sommes tous tentés de nous habiller plus léger, les conducteurs de scooters électriques, et même ceux de motos électriques, ne doivent pas omettre les protections incontournables, y compris s'ils roulent en ville. En effet, même sur un scooter, les risques demeurent identiques été comme hiver.

On fait le point sur la tenue adéquate pour piloter un scooter en ville.

Les équipements essentiels en scooter électrique, même en été

Même par temps chaud, le conducteur d’un scooter électrique n’a de bonnes protections qu’avec les équipements adéquats. Néanmoins, certains d’entre eux sont plus adaptés aux fortes chaleurs. Il s’agit par exemple :

  • du casque jet, demi-jet ou cross-over, qui peut remplacer le casque intégral et apporter une ventilation optimale, malgré une protection du visage limitée ;
  • du blouson aéré et du gilet rafraîchissant, qui peut venir se placer en dessous, en lieu et place du traditionnel blouson de cuir trop lourd pour les fortes chaleurs ;
  • des gants aérés, qui viennent remplacer les gants chauffants de l’hiver ;
  • des chaussures montantes, pour protéger les chevilles, au lieu des traditionnelles bottes étanches.

Adapter sa conduite en scooter électrique durant l’été

Sur l’ensemble du territoire français, l’été est synonyme de vacances et de touristes. En fonction de votre localisation, il est donc possible que votre région voit s’accroître sa circulation locale. Il faut donc tenir compte du nombre d’étrangers potentiels que vous pouvez rencontrer et de leurs habitudes de conduite lorsqu’ils ne connaissent pas les lieux où ils se trouvent. Changements de direction imprévisibles, freinages intempestifs, etc., tous ces réflexes du touriste perdu peuvent vous impacter et être à l’origine d’un accident.

Pour cette raison, en tant que conducteur d’un deux-roues, et plus particulièrement d’un scooter électrique, il est primordial d’avoir conscience du danger et de la surpopulation estivale sur les routes. Parmi les bons conseils à suivre, on recense entre autres :

  • une distance de sécurité accrue avec le véhicule qui vous précède ;
  • une réduction de la vitesse.

Se protéger contre les vols de scooters électriques en été

Bien que l’on n’y pense pas assez, les scooters électriques restent des véhicules plébiscités. En toute logique, l’été est souvent propice aux vols, notamment à cause de la migration accrue des touristes et autres voyageurs. Il faut dire que les conducteurs ne pensent pas toujours à prendre des mesures préventives durant cette période.

Ainsi, toujours s’assurer de mettre un dispositif antivol paraît être une mesure nécessaire durant les mois estivaux.

Protéger la batterie du scooter électrique contre la chaleur

Il est de notoriété publique que de nombreux risques peuvent apparaître lorsque la batterie d’un appareil électrique, quel qu’il soit, est soumise à une forte chaleur. Cela vaut donc également pour la batterie d’un scooter électrique. Gonflement, risque de rupture du conditionnement extérieur ou emballement thermique, une batterie lithium-ion peut s’embraser, même si la plupart des modèles récents disposent d’un dispositif de coupure en cas de surchauffe.

Pour mettre toutes les chances de votre côté, vous pouvez tout de même éviter de solliciter votre scooter électrique lors de trop fortes températures. Mais en cas de besoin, pensez toujours à laisser refroidir votre véhicule avant de reprendre la route.

Vous n’êtes pas passé à l’électrique ? Si vous le souhaitez, renseignez vous sur nos modèles de scooter ou moto électrique et réservez votre essai gratuit pour vous faire votre propre idée !

Ressources complémentaires : actualités e-mobilité

Ressources complémentaires : actualités e-mobilité