Faire le choix d’un scooter électrique

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Les EDPM (Engins de Déplacement Personnel Motorisés) ainsi que les scooters électriques sont devenus une des solutions de mobilité.
Faire le choix d'un scooter électrique

Plus qu’une solution alternative à l’emploi de la moto pour aller travailler, ils ont des qualités suffisantes pour séduire les “accros” des deux roues. Ils sont écologiques et économiques, tant à l’utilisation qu’à l’achat, en bénéficiant d’aides et de subventions.

Voici donc les points à ne surtout pas négliger pour faire le choix d’un scooter électrique.

1 – Vos besoins

Les besoins de l’utilisateur du scooter électrique se confondent souvent avec les envies, mais peu importe, les deux réunis sont importants : longueurs et durées des déplacements, usage quotidien ou usage “loisir”, économie de carburant, respect de l’environnement, confort de conduite, puissance, vitesse maximum, autonomie, rapport qualité/prix, utilisation seule ou en duo, lieu de stationnement, équipements en termes de sécurité (tenue de route, freinage, équilibre à l’arrêt, suspension), etc.

2 – La catégorie du scooter électrique

Rappel, chaque catégorie de scooters électriques est liée à un type de permis de conduire. Ce qui va orienter votre réflexion selon deux axes : votre choix se fait en fonction de votre type de permis ou sans en tenir compte et vous passerez le permis adéquat.

La majorité des scooters électriques sont classés en deux catégories, similaires à celles des scooters thermiques : 50 cm3 et 125 cm3. Soit une vitesse maximale de 45 km/h et une puissance inférieure à 4 000 Watts pour la première catégorie et des performances au-delà de ces limites pour la seconde catégorie.

3 – La qualité du moteur du scooter électrique

Même si la plupart des moteurs électriques ne sont pas conçus en France, il faut opter pour une conception équilibrée du scooter électrique en se référant à la qualité de l’ingénierie française ou européenne. En effet, les besoins de freinage, tenue de route, dimensionnements peuvent différer d’un continent à un autre.

4 – La qualité de la batterie et du BMS du scooter électrique

Avec une grande densité énergétique, la batterie au Lithium-ion (Li-ion) présente des points forts, absents pour les autres types de batteries. Cette technologie permet un allègement du poids et une réduction de la forme de la batterie ainsi que la facilité de recharge et l’autonomie de l’engin deux roues.

Associé à la batterie, le BMS (Battery Management System) est le système de gestion électronique. Véritable leader de la charge de la batterie, il gère les mauvais usages du pack batterie du scooter électrique : charge par des températures trop élevées ou trop basses, tension de charge ou de décharge peu adaptée, court-circuit, etc. Le BMS empêche le vieillissement prématuré de la batterie du scooter électrique. Pour une meilleure tenue dans le temps, il doit être suivi par un service après-vente de qualité.

5 – Les équipements de sécurité du scooter électrique

La plupart des équipements de sécurité étant obligatoires, c’est une nouvelle fois la qualité de ces derniers qui est à vérifier.

  • Les freins sont hydrauliques et munis de disques sur la roue avant et la roue arrière : l’idéal étant qu’ils disposent de la fonction CBS (Combined Brake System), même sur un scooter électrique 50 cm3.
  • La dimension des roues “de base” est généralement de 10 à 12 pouces mais un scooter équipé de roues de 13 pouces assure un meilleur équilibre entre la maniabilité (petites roues) et la tenue de route (vitesse élevée) ainsi que le franchissement d’obstacle (grandes roues).
  • Les pneumatiques doivent être de qualité supérieure. Le pneu relie le conducteur à la chaussée et assure une bonne tenue de route. Privilégiez les marques connues et évitez celles qui proposent des pneumatiques bon marché.

Vous n’êtes pas passé à l’électrique ? Si vous le souhaitez, renseignez vous sur nos modèles de scooter ou moto électrique et réservez votre essai gratuit pour vous faire votre propre idée !

Ressources complémentaires : actualités e-mobilité

Ressources complémentaires : actualités e-mobilité