Scooter électrique pas cher ? Comment financer mon achat

Vous rêvez de vous déplacer sans polluer, de gagner du temps lors de vos déplacements sans dépenser plus ? Vous avez très envie d’acquérir un engin électrique mais vous disposez d’un budget serré ? Acheter un scooter électrique pas cher est tout à fait possible, puisqu’il existe désormais une offre importante à tous les prix. De plus, vous pouvez profiter des multiples aides nationales ou régionales d’incitation à l’e-mobilité. Nous faisons le point sur toutes les aides destinées à financer l’achat d’un scooter électrique. 

Acheter un scooter électrique pas cher grâce au bonus écologique

Les aides de l’État sont nombreuses, souvent complexes et encore plus souvent changées !  Ainsi, le décret 2020-656 du 30 mai 2020 renforce le bonus écologique déjà mis en place. Depuis le 1er juin 2020, vous pouvez ainsi bénéficier d’une aide plus importante soumise à plusieurs conditions : 

  • acheter un scooter électrique neuf, immatriculé en France dans une série définitive (concrètement avec un dossier technique et administratif complet suite à son immatriculation provisoire) ; 
  • louer un scooter électrique avec option d’achat pour une durée minimale de 2 ans (c’est la LOA ou leasing); 
  • être majeur ; 
  • résider en France ; 
  • ne pas acheter un véhicule disposant d’une batterie au plomb ; 
  • vous engager à conserver votre deux-roues électrique soit pendant un an après l’immatriculation, soit pendant le temps nécessaire pour parcourir plus de 2 000 kilomètres. 

L’aide peut être demandée directement par le concessionnaire et devra alors figurer sur la facture. Si votre concessionnaire ne gère pas la demande, vous pouvez l’effectuer dans les 6 mois après l’achat directement en ligne sur le site du ministère de l’Environnement “prime à la conversion et bonus écologique 2020”. 

Le montant de l’aide varie en fonction de la puissance maximale nette du moteur de votre scooter électrique. Pour un véhicule de 2 ou 3 kWh, le bonus écologique atteint 250 euros par kW avec le double plafond : 

  • soit 27 % du prix d’achat TTC augmenté du prix de la batterie si elle est louée ; 
  • soit 900 euros. 

Attention, les normes européennes ont changé ! En fonction de la date d’homologation, vous relevez de la directive 2002/24/CE ou du règlement européen 168/2013. Pour connaître la puissance concernée, consultez la rubrique K de la carte grise.

Si la puissance est inférieure à 2 kWh, le montant du bonus écologique est de 20 % du prix d’achat plafonné à 100 euros. 

Acheter un scooter électrique pas cher grâce à la prime à la conversion

Abandonnez votre scooter thermique au profit d’un scooter électrique et vous profiterez d’une prime à la conversion ! Cette aide est bien évidemment cumulable avec le bonus écologique et les montants ont évolué depuis le 1er juin 2020. 

Ici encore, plusieurs conditions sont requises pour bénéficier de l’aide : 

  • mise à la casse de votre deux-roues thermique ; 
  • un revenu fiscal de référence (RFR) inférieur à 18 000 euros par part fiscale ; 

Le montant de l’aide peut atteindre 1 100 euros pour un scooter électrique. 

Les aides régionales pour acheter un scooter électrique 

Les régions comme l’Île-de-France connaissent malheureusement régulièrement des pics de pollution. Les moyens de transport en sont une des principales causes. Elles incitent donc les habitants à modifier leurs comportements et à passer à l’e-mobilité. 

Les aides sont ici encore cumulables avec le bonus écologique et la prime à la conversion. Leur montant varie en fonction de l’énergie dégagée par la batterie : 

  • 1 500 euros pour l’achat d’un deux-roues électrique dont l’énergie est inférieure ou égale à 10 kWh ;
  • 3 000 euros pour l’achat d’un deux-roues électrique dont l’énergie est supérieure à 10 kWh.

Cette aide régionale est également possible pour les TPE et PME de moins de 50 salariés. 

Et la carte grise est offerte ! 

Toutes les économies sont bonnes pour acheter un scooter électrique pas cher ! Sachez que depuis le 1er janvier 2020, vous êtes exonéré du paiement de frais pour faire établir le certificat d’immatriculation (anciennement carte grise) dans toute la France pour l’acquisition d’un scooter électrique. Attention, la carte grise est gratuite mais demeure obligatoire ! 

Un scooter électrique peut vous sembler un peu cher à l’achat mais, si vous savez bien profiter de toutes ces aides nationales ou régionales, vous allez acquérir un engin facile d’entretien et durable. Un scooter électrique ne vous coûtera que quelques euros d’électricité par mois, bien moins cher que l’essence. En outre, l’entretien d’un scooter électrique (lien) est beaucoup moins onéreux que celui d’un scooter thermique. 

Profitez de notre expérience pour vous accompagner dans l’achat du scooter électrique le plus adapté à vos besoins et à vos envies. Nous vous assistons ensuite pour le financement. N’attendez plus pour réservez votre essai de scooter électrique