Quel permis de conduire pour conduire une moto électrique ?

Permis A, A1, A2, B, avec ou sans formation complémentaire… il n’est pas toujours simple de s’y retrouver dans la jungle des permis de conduire pour les motos ! Si l’appel de la moto électrique vous tente – pour vous déplacer en ville, faire des virées le week-end ou simplement pour le plaisir et selon les envies, il est important d’en savoir plus sur la réglementation en vigueur, car tout le monde ne peut pas en conduire une du jour au lendemain. C’est donc l’occasion d’explorer de plus près vos options avant d’enfourcher votre future moto électrique !

Conduire une moto électrique avec le permis B

Le permis B, c’est le permis classique qui permet de conduire une voiture. C’est que possède la plupart des conducteurs en France, mais ce dernier ne se limite pas uniquement à la voiture. C’est son grand avantage : avec un permis B vous pourriez aussi conduire une moto ou un scooter d’une cylindrée comprise entre 50 et 125 cc, et dont la puissance n’excède pas 11 kW. Pour cela, il faut simplement respecter quelques conditions :

  • Être titulaire du permis B depuis plus de deux ans.
  • Suivre une formation de 7 heures dans une école de conduite.

La formation complémentaire se compose de trois volets dont le premier consiste en une partie théorique de deux heures. Au programme : analyses d’accidents, de la conduite sous la pluie ou de nuit et sur les équipements en vêtements protecteurs.

Une partie pratique de deux heures qui concerne la conduite hors circulation afin de découvrir la moto. Il est important de s’approprier son deux-roues et savoir faire les vérifications indispensables. Et enfin, une partie pratique de trois heures où vous allez conduire la moto en circulation et en condition réelle, à la fois en et hors agglomération, afin d’adapter votre vitesse aux situations rencontrées, savoir négocier les virages, et jauger de votre capacité à conduire une moto.

Il est toutefois possible d’éviter de passer par la case formation si :

  • Vous pouvez justifier (par votre assureur) d’une expérience antérieure de conduite à deux-roues,
  • Ou si vous avez obtenu votre permis B (avec l’équivalence A1) avant le 1er mars 1980.

Le permis B vous permet donc de conduire des motos électriques ou thermiques sans avoir à entrer dans les détails des permis motos. À noter toutefois que ce privilège vous permettra uniquement de vous déplacer sur les routes de France. Enfin, n’oubliez pas que le permis B ne vous limite pas seulement aux scooters à deux roues. En effet, il peut aussi vous permettre de conduire des scooters à trois ou quatre roues, et ce, sans limitation de puissance.

Le permis A1 pour une moto électrique ?

Même sans permis B, il est toujours possible de se déplacer en scooter ou moto. C’est le principe du permis A1 qui vous permet de conduire une moto légère dès l’âge de 16 ans. dont la puissance est inférieure à 11 kW (catégories 50 et 125 cc). 

Pour l’obtenir, il vous faudra réussir un examen théorique sur le code de la route moto. Vous devrez également passer une formation de 20 heures, dont 12 heures sur route et 8 heures sur piste. Le permis A1 a une durée de validité de 15 ans.

Avec le permis A2

De son côté, le permis A2 est réservé aux personnes qui souhaitent conduire une moto de moins de 35 kW et qui ont plus de 18 ans. Il faut, là aussi, réussir l’épreuve théorique générale moto. Mais pas seulement, vous devez justifier d’un minimum de 20 heures de leçon, dont 12 sur route et 8 sur piste. Le permis moto A2 constitue la porte d’entrée vers la conduite de la plupart des motos du marché, thermiques comme électriques. À noter que le permis A2 a également une durée de validité de 15 ans.

Avec le permis A

Le permis A, c’est le permis ultime du motard. C’est celui qui permet de conduire toutes les motos, avec ou sans side-car quelle que soit leur puissance. Il est donc indispensable pour conduire les  motos de plus de 35 kW. Il n’est toutefois pas possible de passer le permis A directement. Pour l’obtenir, il est nécessaire :

  • d’être titulaire du permis A2,
  • d’avoir au moins deux ans de pratique,
  • et de suivre une formation complémentaire de 7 heures délivrée par une école de conduite.

Vous pouvez suivre la formation au permis A au cours des 3 mois avant la date anniversaire des 2 ans d’obtention du permis A2. Si vous avez eu le permis A2 le 1er août 2020, vous pouvez débuter la formation entre le 1er mai 2022 et le 31 juillet 2022.

Une fois votre permis en poche, vous voilà fin prêt pour prendre possession de votre nouvelle moto électrique. Pour faire le bon choix, prenez le temps de comparer et de tester les différents modèles. Réfléchissez aussi à vos besoins et à vos déplacements types afin de faciliter vos recherches. Enfin, n’oubliez pas que si le permis est indispensable pour conduire une moto électrique, il ne faut pas oublier de la faire immatriculer, de souscrire une assurance, et de disposer des équipements de protection appropriés. Bonne route !

Vous avez déjà le permis ou vous comptez le passer ? Renseignez vous sur nos modèles de scooter ou moto électrique et réservez votre essai gratuit pour vous faire votre propre idée ! Une question ? n’hésitez pas à nous contacter.

Contact