Se déplacer en ville : moto ou scooter électrique ?

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

Les enjeux environnementaux sont désormais au cœur des réflexions individuelles et collectives. De nouvelles mesures sont régulièrement instaurées en faveur de la protection de l’environnement.

Ce constat prévaut dans de nombreux secteurs, comme celui de l’habitation (isolation, mode de chauffage, etc.). Mais les pratiques évoluent également en matière de transport et de déplacement, comme en témoigne le succès de la voiture électrique. C’est pourquoi les constructeurs de deux-roues s’alignent sur ces nouvelles pratiques en proposant des motos et scooters électriques.

Sensible à la préservation de la planète ou mu par une volonté de faire des économies sur vos dépenses en carburant, vous aimeriez délaisser votre deux-roues thermique. Mais qu’est-il préférable de choisir entre une moto ou un scooter pour vos déplacements en ville ?

Découvrez la réponse dans ce qui suit.

Moto ou scooter électrique : quelles sont les grandes différences ?

Choisir entre une moto ou un scooter électrique pour ses déplacements en ville est avant tout une question de compromis entre les performances de chaque modèle et les besoins de mobilité de son utilisateur. Pour bien saisir les conséquences de son choix, faisons le point sur les différences techniques entre la moto et le scooter électrique.

Une différence en matière d’autonomie

Une moto électrique est réputée proposer une plus grande autonomie qu’un scooter électrique. En réalité, l’autonomie de ces deux modèles est plus ou moins identique puisqu’elle dépend principalement du type de batterie utilisée.

Scooter et moto peuvent être équipés d’une batterie fixe ou d’une batterie amovible. La batterie fixe est plus grosse et donc non transportable, mais sa taille supérieure lui permet une autonomie plus importante que celle d’une batterie amovible. Néanmoins, cette dernière a pour avantage de faciliter la recharge, car elle peut être retirée et rechargée n’importe où, constituant un avantage indéniable en ville.

Mais l’autonomie de la batterie dépend également de la puissance du moteur.

Une différence en matière de puissance

La moto et le scooter électriques sont déclinés en plusieurs gammes de puissance qu’il convient de choisir en fonction de l’utilisation du véhicule :

  • 4 kW (équivalent à 50 cm3) pour une circulation en ville ;
  • de 4 kW à 8 kW (équivalent à 125 cm3) pour une conduite hors agglomération ;
  • plus de 8 kW pour une circulation sur les voies rapides.

Moto ou scooter électrique : que choisir pour la ville ?

Les derniers modèles de motos proposent des puissances intéressantes et une plus grande autonomie grâce à l’utilisation plus fréquente d’une batterie fixe. La majorité des scooters en vente sont quant à eux limités à une puissance équivalente à 125 cm3 et possèdent une batterie amovible.

Ainsi, à l’instar des véhicules thermiques, un scooter électrique est plus petit et léger qu’une moto. C’est pourquoi le scooter nous semble être le véhicule le plus adapté dans le cadre de déplacements en ville, car il est plus maniable. La puissance du moteur est certes moins importante, mais les besoins sont moindres en ville.

La plus faible autonomie du scooter n’est pas aussi problématique qu’on pourrait le penser dans la mesure où la batterie est amovible. Elle est donc facilement rechargeable sur son lieu de travail ou à son appartement, notamment lorsque le réseau de bornes de recharge n’est pas suffisamment dense.

Néanmoins, le choix entre une moto ou un scooter électrique est aussi une question de préférence propre à chacun.

Vous n’êtes pas passé à l’électrique ? Si vous le souhaitez, renseignez vous sur nos modèles de scooter ou moto électrique et réservez votre essai gratuit pour vous faire votre propre idée !

Ressources complémentaires : actualités e-mobilité

Ressources complémentaires : actualités e-mobilité